Paris Games Week 2013 : Oui mais !

Paris Games Week 2013

Alors là… J’étais peinard dans ma cambrousse, avec des vaches et des nuages. Un brin d’herbe dans la bouche et un dé 20 faces à la main. Je rentre chez moi, les poumons plein d’air frais et il me passe par la tête l’idée de regarder les news pour vous cher(e)s ami(e)s du monde du jeu vidéo.

Je vois que NintenBen a posté sur la page Facebook, que de joie à remarquer ceci, voir qu’il y a du suivi, par vous et par mes camarades !

Alors que je parcours les différents derniers évènements, à ma grande – mais mauvaise – surprise, je tombe sur les malheureux événements de Milan, suivi de ceux de Paris – pour le Paris Games Week -.

Les minutes s’écoulent, je lis et j’essaye de comprendre. Mes premiers mots seront : “Mais c’est quoi cette mentalité ?!” . Mais j’aimerais les expliquer si vous le voulez bien.

Vague de joueurs ou de potentiel gagnants

Tout d’abord parlons de cette vague de joueurs ou de potentiel gagnants.  : oui gagnants, remettons les choses à plat. Activision-Blizzard lance pour le Paris Games Week  – et l’ouverture plus particulièrement – un concours pour permettre aux 500 premières personnes à venir remporter un jeu “Call of Duty : Ghost”. De nombreuses personnes ont passé la nuit devant les portes du salon, espérant pour la plupart faire partie des premiers 500.

Devant l’attroupement à 1h du matin, les organisateurs de l’événement et du concours ont remis en avance les 500 fameux bracelets. Mais à l’ouverture des portes le matin, un bon nombre de personnes étaient venu pour avoir leur exemplaire… déjà réservé dans la journée. Ça pousse, ça frappe, ça casse, ça ne respecte personne. Diverses personnes sont légèrement blessées et il y a des malaises.

Pour quoi ?

Une édition à “150€” donnée ! Oui, c’est vrai que ça peut faire envie, surtout qu’on sait qu’une grande partie de ces éditions seront mises sur “Le Bon Coin” le soir même ; voir la journée même à des prix plus haut encore. Je suis parfaitement conscient que c’est la mouise pour bon nombre de personnes, j’en fais parti d’ailleurs. Mais pourquoi aller piétiner des gens ? Les bousculer ? Casser des choses qui ne vous appartiennent pas ? Le ras le bol ?

Oui, et je le comprends, mais pour ne pas avoir eu un « jeu » tel que Call of Duty ? Qui, je rappelle, ne fait qu’a peine 8h de jeu  – et là je vois super large -, qui n’apporte aucune innovation et n’a finalement qu’un intérêt quasi nul ?
Cela aurait été pour un autre événement plus marquant, plus important, je ne sais pas… qui touche vos libertés, vos droits peut être, oui. Sérieusement, pour Call of Duty ?! Dégoûtant.

Qu’avez vous gagné ? Rien, si ce n’est la colère de certain, l’arrivée de la Police, et fait perdre à toute la communauté COD (Call of Duty) toute crédibilité par le jeu, trop souvent utilisé, des amalgames. Vous avez également fait mal aux fans de jeux vidéos en général. N’en avez vous pas assez d’entendre toutes les conneries qu’on raconte aux différents “20h” de ce pays, quand on parle de jeu vidéo ? Moi si ! Donc non je ne vous remercie pas, mais alors pas du tout !

Maintenant j’aimerais parler d’Activision-Blizzard.

Oh que si je vais le faire !

A-B (Activision-Blizzard) qui a pour président en France David Neichel, qui est aussi président du SELL, organisateur du Paris Games Week, lance donc un coup de pub’ en proposant les fameux 500.
Première question que je me pose : est-ce qu’ils ont réfléchit 2 minutes au contexte actuel du pays, et au fait que leur jeu – qui n’a pas du tout besoin de coup de pub’ du genre pour se vendre – n’aura pas besoin de faire ce genre de buzz.

Et puis justement ce buzz, avez vous pris le temps de réfléchir aux conséquence ? Il semble pourtant qu’un même coup de pub’ à Milan ai fait exactement la même scène de gros ménage.
Je me pose donc sincèrement la question de ce que peuvent avoir dans la tête les « markéteux » de chez A-B. Déjà, ne serait-ce que pour penser un tel évènement – je parle ici du concours pas du salon – , le genre de chose qui transpire le pain et les jeux des années…. mhm -200,-300 ?
Autrement dit d’un autre age, encore une fois je comprend la rué vers la gratuité dans ces temps où la ceinture n’a jamais été aussi près de nos os dans nos pays « riches », mais l’idée même de faire ce genre d’évènements… où est votre morale ? Votre respect ?!
Car oui messieurs-dames d’A-B, vous êtes plus fautif encore que ces gens en colère ou pressé ! Poussez à la faute pour pointer autrui du doigt, n’est guère que du niveau d’école primaire.

VOUS ÊTES RESPONSABLE !!!

Et a 100 %, le salon est vôtre, et c’est vôtre coup de pub sur vôtre jeu qui à fait tout cela ! En plus de la qualité franchement discutable – et oui quand je dis ce mot, j’invite à débattre – de vos jeux surtout de cette franchise, qui fut pourtant autrefois très bonne. Et je ferais le même constat que pour plus haut, vous n’avez fait que prendre les joueurs et joueuses pour des idiots, n’aidant en rien l’avancée du jeu vidéo dans les mentalités, qui plus est ce jeu est un jeu de guerre… Je n’ai pas besoin d’en dire plus je pense.
Et enfin, vôtre image a vous, y avez vous pensé ? Comment vont vous voir les consommateurs, joueurs et joueuses de divers bords ? Est-ce que c’est passer pour une chouette entreprise que de faire cela ? Je me demande sincèrement.
Et quand bien même ce genre d’acte serait acceptable, surveillez vos stocks, il paraitrait que plus de la moitié des jeux à gagner ont été pris par des gens accrédités. Fake concours ? Pourris jusqu’au bout ?

Mon avis sur votre marque ?

Je boycotte vos jeux, je n’achèterai pas. J’ai été de déception en déception sur la qualité et l’intérêt même des jeux, et j’étend ces déceptions à l’image de votre entreprise. Je n’inviterai pas ceux qui me lisent à vous boycotter, je les invites à réfléchir à ce genre d’acte, à réfléchir à leurs propres réactions ou même à celle ci.

Avant de finir j’aimerais ajouter une chose, renseignez vous quand vous embauchez un service de sécurité. On peut voir sur internet des vigiles frapper des personnes, je ne dirais pas « à tord ou à raison » : c’est toujours à tord ! Mais sans rentrer dans ce genre de débat, à mes yeux, c’est un manque de sang froid et de recul, en d’autre termes, une très mauvaise boite de sécurité.
Je terminerais ce billet, quoi qu’un peu long pour un petit bout de papier par ceci : “On peut définir le jeu comme une activité de loisirs d’ordre physique ou bien psychique, soumise à des règles conventionnelles, à laquelle on s’adonne pour se divertir, tirer du plaisir et de l’amusement”.

Au vu de ce billet, est-ce encore du jeu ? Je me le demande, et vous ?

Aldenya

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>